Vous êtes ici : Accueil / Pratique / Inscription

Ca pique, ça chatouille, ça s'immisce, et ça émerveille

BZZZZ.jpg

Microcosmos.jpg

Beauté des formes et des couleurs, délicatesse d’une élytre, élégance fascinante d’un envol, intelligence des moyens employés pour construire leur habitat : qu’ils soient objets d’admiration ou de répulsion, les insectes et autres petites bêtes sont aussi depuis longtemps une source d’inspiration pour les auteurs, les musiciens et les réalisateurs.

Culture et société

Cigale et fourmi.jpgL’organisation sociale de certains insectes est une inspiration pour les sociétés humaines. Abeilles, fourmis et termites, ont maintes fois été cités en exemple pour leur sens de l’industrie, du travail et du sacrifice de l’individu pour le bien-être  du groupe.

Veuve noire.jpgCertains comportements d’insectes sont appliqués en tant qu’archétype pour des comportements humains : veuve noire et mante religieuse, par exemple, ont servi à qualifier des femmes « fatales », dangereuses et meurtrières, telle la "Black Widow" des Avengers.Les 10 commandements.jpg

Les insectes sont un élément indispensable de l’écosystème et des partenaires incontournables pour l’agriculture, au point que Albert Einstein aurait dit que « si l’abeille disparaissait, l’Homme n’aurait plus que quatre années à vivre ».

Pourtant, peu de récits rendent hommage à leurs bienfaits. Les ravages causés par les insectes sur les cultures ont, en revanche, trouvé un écho dans plusieurs textes, le plus célèbre étant les invasions de sauterelles dans la Bible, parmi les dix plaies d’Egypte. 

Ender.jpg

L’idée de l’invasion s’est alliée naturellement à celle d’invasion extra-terrestre : les entitées extra-terrestres sont souvent inspirées par des insectes, comme Alien, sa reine pondeuse et son exosquelette, les armées "hostiles" de Starship troopers ou encore les doryphores dans la Stratégie Ender. 

 

  Question de taille

Monstres.jpgL’insecte (de préférence surdimensionné), en tant que punition due à des actions humaines déraisonnées, apparaît dans certains films de science-fiction où des fourmis extrêmement énervées ou des araignées géantes surviennent après des expériences nucléaires ou des manipulations génétiques. Cette peur de la science sans contrôle, combinée à celle de l'invasion communiste ont conduit à ce que de nombreux films américains exploitent ces thèmes pendant la Guerre Froide.

Une expérience scientifique peut aussi, provoquer le cas inverse. Richard Matheson a imaginé L’Homme qui rétrécit et qui se retrouve réduit à la taille d’un insecte. De même pour Chérie j’ai rétréci les gosses où les personnages deviennent amis avec une fourmi. C’est l’occasion de tenter de voir le monde du point de vue d’un insecte.

La petite taille des insectes, face à l’Homme et à son monde surdimensionné, est aussi une métaphore de l’enfance. Beaucoup d’histoires pour enfants, de Maya l’abeille à Loulou le pou, ont pour principal protagoniste un insecte. Cette petite taille  peut aussi être vue comme une métaphore de la petitesse de l’être humain face à l’Univers.

Minuscule.jpg

Vers l'insecte

La mouche.jpgEn tant que symbole de saleté et de répulsion, la transformation en insecte représente un des cauchemars  parfois évoqués dans la littérature et le cinéma. Ainsi, le personnage de La Métamorphose de Franz Kafka qui se réveille cafard, ou le scientifique de La Mouche dont les cellules se mélangent avec celles d’un diptère lors d’une expérience de téléportation. Spiderman.jpg

Toutefois, certaines aptitudes des insectes ont fasciné au point que des scénaristes (notamment Stan Lee) ont imaginé des personnages humains possédant des « super-pouvoirs » procurés par des insectes. D'autres comme la jeune fille de Phenomena ont un lien privilégié avec eux.

Le summum du dégoût est atteint face à des personnages constitués d’insectes (Edgar dans Men In Black, par exemple).

Insectes et technologies

Minority report.jpg

Les insectes sont une source d’inspiration dans des domaines aussi divers que l’architecture, l’aéronautique ou  la robotique. Les constructions des termitières, des nids de guêpes ou des ruches ont inspirés plusieurs modes de construction, notamment pour ce qui concerne la climatisation et la circulation de l’air.

La science-fiction multiplie les insectes technologiques : puces traceuses dans Matrix  ou robots arachnoïdes dans Minority report.

Navigation

Accueil musique.png Accueil cinéma.png

Une souris qui se promène peut découvrir, cachés derrière une image, une bande-annonce ou un petit film.

N'hésitez pas, cliquez :)

Abeille.gif

Voir et écouter

La pastille d'AlloCiné

Top 5.jpg

Le top 5 des nids d'insectes

 

Perles musicales

En 1964, lors d'un concert à Juan-Les-Pins, Ella Fitzgerald improvise "The Cricket song" pour remercier les cigales qui l'ont accompagnée pendant son concert.

 

Le Vol du Bourdon, de Rimsky-Korsakov est une partition virtuose composée pour le violon, en tant qu’interlude pour l’opéra Le Conte du tsar Saltan. De nombreuses transcriptions pour d’autres instruments ont été faites par la suite, pour trompette, clarinette, piano etc…

Petites bêtes en ville

Pour les voir de plus près, deux possibilités à Nice 

MHN.jpg

Le Museum d'histoire naturelle  au 60 boulevard Risso 

Parc Phoenix.jpg

Le Parc Phoenix et son insectarium  au 405 Promenade des Anglais

D'autres sélections

D'autres sélections musique & cinéma

affiche film noir site .png

Affiche serviteurs 2.png

Idiomes 2.png

Toutes nos sélections